Accueil du site > L’Institut > Qui est Charles Nodier ?

Qui est Charles Nodier ?

Charles Nodier par Paulin Guerin - 1844 (Musée national du Château de Versailles) Poète, critique, philologue, conteur, Charles Nodier (1780-1844) fut parmi les maîtres du mouvement romantique et, comme critique littéraire, un initiateur important à la littérature étrangère. Né avant la Révolution française et disparu après avoir vécu tous les bouleversements sociaux et idéologiques qui caractérisent le début de notre ère moderne, Charles Nodier fut naturellement engagé dans les questions politiques de son temps. Il est nommé en 1812 bibliothécaire de la ville de Ljubljana et directeur du Télégraphe officiel, journal des Provinces illyriennes, rédigé en trois langues (Consultation en ligne du Télégraphe officiel . Il devra quitter le pays en 1813 au moment de la retraite des armées napoléoniennes. Les traditions populaires qu’il découvrira pendant son séjour seront pour lui une source importante d’inspiration. En 1821, Charles Nodier publie "L’article sur Ljubljana" dans le journal La Quotidienne. Cet article est l’un de ceux qui décrit le mieux la ville et la population de Ljubljana de cette première moitié du XIXème siècle. On peut y lire que :

"la population est tout au plus de vingt mille âmes. La langue nationale est le slave vindique qui diffère en peu de chose du croate et de l’istrien proprement dit… Le séjour prolongé qu’y ont fait les Français pendant l’usurpation de Bonaparte y a rendu la langue française très familière, de sorte que la petite bourgeoisie de ce pays est généralement polyglotte et que le moindre bourgeois réunit, à lui seul, des éléments d’instruction que nous chercherions souvent inutilement dans une académie…, la connaissance du latin et du grec ancien est infiniment plus répandue dans toutes les classes qu’elle ne l’est chez nous dans la classe élevée. Les rues de Laybach sont larges, bien bâties et propres, on y trouve de jolis bâtiments publics, une excellente bibliothèque de province et des sites enchanteurs. L’aspect physique des Carniolains est grand et robuste. Les femmes ont un goût excessif pour la parure, la danse et les spectacles. Ce peuple est sobre, pieux, hospitalier et laborieux. Son costume national est charmant. Laybach, en plus de ses rapports réguliers avec Vienne et Venise, a connu des relations commerciales avec Constantinople".

Nodier ne tarit pas d’éloges à l’égard des scientifiques slovènes. Il cite entre autres Scopoli, Zoïs et Gientz, "le savant le plus universel que puissent aujourd’hui citer les sciences lexicologiques et grammaticales".

Références :

  • Dictionnaire des écrivains de langue française (Larousse, Paris 2001).
  • "Charles Nodier et l’Illyrie", R. Maixner, dans Etudes de littérature étrangère et comparée (Didier, Paris).

Liens utiles

Contact | Cookies | Crédits | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Partenaires francophones