Accueil du site > Culture > « QUELLE CULTURE POUR QUELLE EUROPE ? »

Maribor, capitale européenne de la culture 2012

« QUELLE CULTURE POUR QUELLE EUROPE ? »

Le mois culturel français à Maribor

Version imprimable de cet article Version imprimable envoyer l'article par mail envoyer par mail Répondre à cet articleRépondre à cet article

Table ronde avec les invités des capitales européennes de la culture de Lille 3000, Maribor 2012, Marseille-Provence 2013 et Mons 2015.

- Mercredi, 23.5.2012, 16:00-18-00 - Vetrinjski dvor, Vetrinjska ulica 30, Maribor

L’Europe doit l’invention du titre de « Capitale européenne de la culture » à deux grandes figures politiques : Mélina Mercouri et Jack Lang. Depuis 1985, l’attribution de ce titre de « Capitale » est devenue, pour une ville ou un territoire, la chance extraordinaire de se trouver, pendant une année, au cœur d’une dynamique tout entière vouée à l’art et à la culture, et la promesse, aussi, de retombées positives dans les domaines social et économique.

OLIVIER CELARIE, directeur des relations publiques de Lille 3000 Après des études d’histoire, il a pris la tête du département des relations publiques du festival multidisciplinaire « Festival Lille » en 1991. En 1997 il a été nommé comme responsable des relations publiques du Centre chorégraphique national de Roubaixj. Didier Fusillier l’a nommé responsable des relations publiques de Lille, capitale européenne de la culture 2004, et en 2005 il a été nommé directeur des relations publiques de lille3000, une organisation créée afin de continuer la dynamique de Lille 2004

ALEŠ ŠTEGER, chef de programme Terminal 12 - Maribor 2012 Aleš Šteger est écrivain, traducteur et directeur de la collection de théorie littéraire Koda aux éditions Studentska Zalozba. Il est co-fondateur et directeur de programmation (1995-2004) du festival international de poésie Les journées de la poésie et du vin. Il est l’auteur de cinq recueils de poésies, d’un récit de voyage au Pérou, d’un recueil de nouvelles (Berlin) et d’un livre d’essais. Il a été lauréat de plusieurs bourses et prix locaux et internationaux. Ses textes sont traduits en de nombreuses langues. En 2010, il a été nommé responsable du programme Terminal 12 au sein de Maribor, capitale européenne de la culture 2012.

SANDRINA MARTINS, chef de projet Les ateliers de l’EuroMéditerranée, Marseille-Provence 2013 Diplômée de l’Université Paris Dauphine et de l’Institut d’études européennes de Vincennes-Saint Denis, Sandrina Martins a été conseillère technique du Centre chorégraphique national de Grenoble/Jean-Claude Gallotta de 1995 à 2000, et chargée de mission responsable des arts du cirque et de la rue à la Ville de Paris de 2000 à 2004. Elle a été administratrice de Montévidéo, centre de créations contemporaines à Marseille, puis secrétaire générale d’actOral, festival international des arts et des écritures contemporaines de 2007 à 2009. Elle a intégré Marseille-Provence 2013 en 2009 en tant que chef de projet pour les Ateliers de l’EuroMéditerranée.

YVES VASSEUR, commissaire de Mons 2015 Journaliste RTBF à Mons de 1974 à 85 où il s’intéresse activement à la vie culturelle hennuyère, puis coordonnateur du Centre Dramatique Hennuyer de 85 à 90. Nombreuses publications littéraires, BD et théâtre. De septembre 1990 à décembre 2009, directeur administratif du Théâtre du Manège, Scène Nationale de Maubeuge. Depuis avril 2002, directeur général du CCT le manège.mons. Désigné en mars 2004 comme commissaire du projet « Mons, capitale européenne de la Culture 2015 », projet désigné lauréat en février 2010.

NEVENKA KOPRIVŠEK , directrice de BUNKER Directrice artistique du festival Mladi levi, elle a également été responsable du concept de la candidature de la ville de Ljubljana au titre de capitale européenne de la culture 2012. Elle a conçu le programme slovène pour Weimar, capitale européenne de la culture 1999 et est cofondatrice du réseau Sostenuto, qui cherche de nouveaux modèles de financement et de liens dans le domaine culturel.

2 Messages de forum

  • Remerciements 19 juin 17:27, par katherine4959

    Merci pour les infos


    Pour ce faire, il faut se dire qu’une cellule, qui est là pour assumer une fonction, ne peut l’assumer que si on lui dit comment faire. L’eau en france, une eau saine ? Mais revenons à la situation en france. C’est ce que j’ai appelé plus haut dans ce livre la
    En savoir plus sur meilleure mutuelle optique
    Clementine de l’entreprise meilleure mutuelle optique

    Pour ce faire, il faut se dire qu’une cellule, qui est là pour assumer une fonction, ne peut l’assumer que si on lui dit comment faire. L’eau en france, une eau saine ? Mais revenons à la situation en france. C’est ce que j’ai appelé plus haut dans ce livre la
    En savoir plus sur mutuelle optique dentaire
    Christine du site meilleur mutuelle optique

    Pour ce faire, il faut se dire qu’une cellule, qui est là pour assumer une fonction, ne peut l’assumer que si on lui dit comment faire. L’eau en france, une eau saine ? Mais revenons à la situation en france. C’est ce que j’ai appelé plus haut dans ce livre la
    En savoir plus sur mutuelle remboursement optique
    Marie de l’entreprise optique mutuelle

    Pour ce faire, il faut se dire qu’une cellule, qui est là pour assumer une fonction, ne peut l’assumer que si on lui dit comment faire. L’eau en france, une eau saine ? Mais revenons à la situation en france. C’est ce que j’ai appelé plus haut dans ce livre la
    En savoir plus sur mutuelle optique
    Mia du site meilleure mutuelle optique

    Pour ce faire, il faut se dire qu’une cellule, qui est là pour assumer une fonction, ne peut l’assumer que si on lui dit comment faire. L’eau en france, une eau saine ? Mais revenons à la situation en france. C’est ce que j’ai appelé plus haut dans ce livre la
    En savoir plus sur mutuel optique
    Isabella de l’entreprise mutuelle optique dentaire

    Pour ce faire, il faut se dire qu’une cellule, qui est là pour assumer une fonction, ne peut l’assumer que si on lui dit comment faire. L’eau en france, une eau saine ? Mais revenons à la situation en france. C’est ce que j’ai appelé plus haut dans ce livre la
    En savoir plus sur mutuelle optique dentaire
    Cloe du site mutuelle remboursement optique

    Pour ce faire, il faut se dire qu’une cellule, qui est là pour assumer une fonction, ne peut l’assumer que si on lui dit comment faire. L’eau en france, une eau saine ? Mais revenons à la situation en france. C’est ce que j’ai appelé plus haut dans ce livre la
    En savoir plus sur mutuelle optique dentaire
    Yasmine de l’entreprise meilleur mutuelle optique

    Pour ce faire, il faut se dire qu’une cellule, qui est là pour assumer une fonction, ne peut l’assumer que si on lui dit comment faire. L’eau en france, une eau saine ? Mais revenons à la situation en france. C’est ce que j’ai appelé plus haut dans ce livre la
    En savoir plus sur mutuelle remboursement optique
    Lily du site bonne mutuelle optique

    Pour ce faire, il faut se dire qu’une cellule, qui est là pour assumer une fonction, ne peut l’assumer que si on lui dit comment faire. L’eau en france, une eau saine ? Mais revenons à la situation en france. C’est ce que j’ai appelé plus haut dans ce livre la
    En savoir plus sur meilleur mutuelle optique
    Katherine du site mutuelle optique dentaire

    Répondre à ce message

  • Remerciements 18 juillet 13:41, par valerie2168

    À éviter ! La vitamine e et le fer une autre vitamine, dont pourtant nos compatriotes sont particulièrement friands, s’est avérée être une vraie bombe à retardement concernant le risque de mutuelle pas cher. Mais revenons à ce problème du vin et des cancers de la bouche. Ingérées à répétition, il est à craindre que ces substances désorganisent nos processus métaboliques et favorisent à la longue, la promotion de mutuelle pas chers. Aller plus loin : mutuelle pas chere . Un processus beaucoup plus qualitatif cette fois ! Ces milliers, puis très vite ces millions de cellules toutes neuves, alors qu’en principe elles sont toutes identiques les unes aux autres, ces cellules vont se différencier. Quelle que soit votre situation, votre état de santé et vos besoins, je vous le répète, ne prenez pas de compléments alimentaires à la légère.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

Liens utiles

Contact | Cookies | Crédits | Plan du site | | Suivre la vie du site RSS 2.0

Partenaires francophones